Allergies aux pollens : comment connaître la saison pollinique ?

Pour les personnes allergiques au pollen, il est primordial de connaître la saison pollinique afin de se préparer aux crises d’allergies ou simplement d’éviter d’être en contact avec les plantes allergisantes. Les yeux larmoyants ou les rhumes des foins figurent parmi les signes des allergies aux pollens surtout lorsque le printemps arrive. Pour mieux vous préparer, il vous faudra alors identifier les plantes responsables de votre allergie. De cette manière, vous pourrez éviter d’être en contact avec ces espèces végétales durant les périodes cruciales.

La saison pollinique et les plantes les plus allergisants

Vecteurs de rhinites allergiques, les herbacées et les arbres peuvent être à l’origine de vos allergies aux pollens. Parmi ces plantes se trouvent les graminées, les ambroisies, la frêne, l’aulne, le bouleau ou le cyprès. Vous devez alors vous méfier de ces plantes à certaines périodes de l’année. En général, la saison pollinique commence au mois de mars jusqu’en septembre, c’est-à-dire durant le printemps et l’été. Pour le cas du cyprès, du frêne et du bouleau, la saison pollinique commence au mois de mars jusqu’au mois de mai. L’aulne reste inoffensif durant toute l’année à part le mois de mars. En ce qui concerne l’ambroisie, la saison pollinique commence en juillet et se termine en septembre. Quant aux graminées, ils sont les plus dangereux car la saison pollinique commence en avril et ne se termine qu’au mois d’août, presque durant la saison estivale.

Comment éviter les crises d’allergies aux pollens ?

Pour éviter les crises d’allergies aux pollens, il vous faudra adopter certains gestes. Vous ne devez pas faire du jardinage, des balades à la campagne quand il fait chaud ou de tondre la pelouse. Présents dans l’air durant toute la matinée, il vous faudra fermer si possible les fenêtres pour éviter que les pollens ne puissent s’introduire chez vous. Gardez les vitres fermées lorsque vous roulez en voiture. Au cas où vous êtes sujet à une rhinite allergique, il vous faudra vous laver les cheveux régulièrement pour éliminer les pollens fixés sur eux.

Reconnaître un arbre allergisant

Il est souvent difficile de reconnaître un arbre allergisant qui pourra se trouver à votre proximité. Pour cela, vous pouvez utiliser des applications dédiées pour pouvoir connaitre le type d’arbre en prenant simplement en photo sa feuille. De cette manière, vous pourrez aussi savoir son potentiel allergisant. Des applications existent aussi pour mesurer l’impact de votre allergie, ce qui pourra être très pratique si vous êtes allergique aux pollens.

Plan du site